Correspondants - GEHM |

Jacques Revel

Photo Revel
Directeur d'études EHESS - Retraité en activité
Equipe(s) : GEHM
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

Coordonnées professionnelles

EHESS-CRH
GEHM
54, boulevard Raspail
75006 Paris

revel[at]ehess.fr

01 49 54 24 80 ou 25 08

 Président de l'école des hautes études en sciences sociales (1995-2004)

Thèmes de recherche

  • Europe, histoire sociale et culturelle, XVIe-XIXe

  • Historiographie, XIXe-XXe

Sélection de publications (2001-2013)

Ouvrages

  • Proposições. Ensaios de história e hisoriografia, Rio de Janeiro, Universidade do Estado do Rio de Janeiro, 2009, 265 p.

  • História e Historiografia. Exercícios críticos, Curitiba, Editora UFPR, 2010, 264 p.

  • Un momento historiográfico, Buenos Aires, Manantial, 2006, 283 p.

  • (ed.), Giochi di scala. La microstoria alla prova dell’esperienza, Rome, Viella, 2006, 347 p.

  • Un parcours critique. Douze essais d’histoire sociale, Paris, Galaade, 2006, 448 p.

  • Las Construcciones francesas del pasado, La escuela francesa y la historiografía del pasado, Fondo de Cultura Económica, Buenos Aires, 2002, 159 p.

Directions /co-directions d’ouvrages ou de numéros de revues

  • Qu’est-ce qu’une discipline ? (avec Jean-Boutier et Jean-Claude Passeron, eds.), Paris, éditions de l’école des hautes études en sciences sociales « Enquête 5 », 2006, 260 p.

  • Penser par cas, (co-dir. avec J.-C. Passeron), Enquête, Paris, éditions de l’EHESS, 2005, 292 p.

  • Réédition de Une politique de la langue. La Révolution française et les patois. L'enquête de Grégoire (1790-1794), Paris, 1975, (avec M. de Certeau et D. Julia), augmentée d’une postface de D. Julia et J. Revel, Paris, Gallimard, Folio, 2002.

  • Political Uses of the Past. The Recent Mediterranean Experience, J. Revel et G. Levi (eds.), Frank Cass, Londres-Portland, 2002, 125 p.

  • Les usages politiques du passé, (co-dir. avec François Hartog), Enquête, Paris, éditions de l’EHESS, 2001, 206 p.

Contributions à des ouvrages collectifs

  • « Comparer les religions au début du xviiie siècle », in Juan Carlos Garavaglia, Jacques Poloni-Simard et Gilles Rivière, Au miroir de l’anthropologie historique. Mélanges offerts à Nathan Wachtel, Rennes, Presses universitaires de Rennes (coll. « Des Amériques »), 2013, p. 95-106.

  • « Des biographies autorisées », in Pierre Monnet, Jean-Claude Schmitt (dir.), Autobiographies souveraines, Paris, Publications de la Sorbonne, 2012, p. 341-352.

  • « Une vue de côté », préface à Christophe Bouton et Bruce Bégout (dir.), Penser l’histoire. De Karl Marx aux siècles des catastrophes, Paris, éditions de l’Éclat, 2011, p. 7-15.

  • « Augustin Güntzer, “Dans la main de Dieu jusqu’à la fin” », préface à Augustin Güntzer, L’histoire de toute ma vie. Autobiographie d’un potier d’étain calviniste du xviie siècle, trad. par Monique Debus Kehr, Paris, Honoré Champion, 2010, p. 7-19.

  • « The uses of comparison : Religions in the early eighteenth century », in L. Hunt, M. Jacob, W. Mijnhardt (eds), Bernard Picart and the first global vision of religion, Los Angeles, The Getty Resarch Institute, 2010, p. 331-347.

  • « Multiple narratives : Scale and discontinuity in history », in Sebastian Jobs, Alf Lüdtke (eds.), Unsettling History, Archiving and narrating in historiography, Francfort/New York, Campus Verlag, 2010, p. 49-61.

  • « Culture et territoire », in E. Barnavi, M. de Saint-Pulgent (eds.), Cinquante ans après. Culture, politique et politiques culturelles, Paris, La Documentation française, 2010, p. 224-237.

  • « Juifs et citoyens : les incertitudes de la Révolution française », in D. R. Curto, E. Dursteler, J. Kirshner, F. Trivellato (eds), From Florence to the Mediterranean and beyound. Essais in Honour of Anthony Molho, Florence, Leo S. Olschki, 2009, p. 531-544.

  • « Le pied du diable. Sur les formes de la cumulativité en histoire », in B. Walliser (dir.), La cumulativité du savoir en sciences sociales, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales (« Enquête » 8), 2009, p. 85-110.

  • « Une histoire et ses acteurs », Pour une histoire de la Deuxième Gauche. Hommage à Jacques Julliard, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2008, p. 77-84.

  • « Un moment, des enjeux : Ernest Labrousse et le programme d’une histoire de la bourgeoisie occidentale, Rome, 1955 », in H. Cools, M. Espadas Burgos, M. Gras, M. Matheus, M. Miglio, La storiografia tra passato e futuro. IIX Congresso internazionale di Scienze Storiche (Roma 1955) cinquant’anni dopo, Rome, Unione internazionale degli Istituti di Archeologia, Storia e Storia dell’Arte in Roma, 2008, p. 227-241.

  • « Ressources narratives et connaissance historique », Nuova civiltà delle macchine, « Epistemologia e Storiografia » XXV, 1, 2007, p. 17-38.

  • « Siegfried Kracauer et le monde d’en bas », Présentation à Siegfried Kracauer, L’histoire. Des avant-dernières choses, Paris, Stock, 2006, p. 7-42.

  • « Introduzione », p. 7-18 ; « Microanalisi e costruzione del sociale, p. 19-44, in J. Revel, (ed.), Giochi di scala. La microstoria alla prova dell’esperienza, Rome, Viella, 2006, 348 p.

  • « Sind ‘Mentalitäten’ eine französische Spezialität ? Zur Geschichte eines Begriffs und seiner Verwendung », in Rita Casale, Daniel Tröhler, Jürgen Oelkers (éd.), Methoden und Kontexte. Historiographische Probleme der Bildungsforschung, Göttingen, Wallstein Verlag, 2006, p. 15-41.

  • « Maurice Halbwachs et les premières Annales », in H. Krapoth et D. Laborde (éd.), Erinnerung und Gesellschaft. Mémoire et société. Hommage à Maurice Halbwachs (1877-1945), Wiesbaden, VS Verlag, 2005, p. 85-103.

  • « The Annales School » et « Fernand Braudel (1902-85) », in L. Kritzman (ed), The Columbia History of Twentieth Century French Thought, New York, Columbia University Press, 2005, p. 9-15 et 451-455.

  •  « Penser par cas. Raisonner à partir de singularités » (en coll. avec J.-C. Passeron) in Penser par cas (co-dir. avec J.-C. Passeron), Enquête, Paris, éditions de l’EHESS, 2005, p. 9-44.

  • « La memoria y los usos del pasado », in N. Girbal-Blacha (ed.), Tradicíon y Renovación en las ciencias sociales y humanas. Acerca de los problemas del Estado, La sociedad y la economía, Actes de la journée académique, 4-5 novembre 2003, Bernal, Universidad nacional de Quilmes, 2004, p. 37-42.

  • « La biographie comme problème historiographique », in Hans Erich Bödeker (ed.), Biographie schreiben, Wallstein Verlag, Göttingen, 2003.

  • « History and the Social Sciences », in Th. Porter and D. Ross (eds), The Cambridge History of Science, vol. 7, The Modern Social Sciences, Cambridge, Cambridge University Press, 2003, p. 391-403.

  • « Une histoire qui n’existe pas ? », in P. Encrevé, R.-M. Lagrave (eds), Travailler avec Bourdieu, Paris, Flammarion, 2003, p. 101-110.

  • « Die Annales », in J. Eibach, G. Lottes (eds.), Kompass der Geshichtswissenschaft, Göttingen, Vandenhoeck und Ruprecht, 2002, p. 23-37.

  • Préface à Louis Pérouas, Les Limousins et leurs prêtres depuis cinq siècles, Treignac, Editions Les Monédières, 2002, p. 7-12.

  •  « Les sciences historiques », in J.-M. Berthelot (ed.), Epistémologie des sciences sociales, Paris, PUF, 2001, p. 21-76.

  • « Die Wiederkehr des Ereignisses – ein historiographischer Streifzug », in Andreas Suter et Manfred Hettling (eds.), Struktur und Ereignis. Geschichte und Gesellschaft, Zeitschrift für Historische Sozialwissenschaft, Sonderheft 19, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 2001, p. 158-174.

  • Comment on David Bien’s « Imagining the Huguenot Minority in Old Regime France », in A. Burguière et R. Grew, eds, The Construction of Minorities. Cases for Comparison across Time and around the World, Ann Arbor, The University of Michigan Press, 2001, p. 89-97.

  • « Alexandre Eckhardt », in Péter Sahin-Tóth (dir.), Rencontres intellectuelles franco-hongroises – Regards croisés sur l’histoire de la littérature, Collegium Budapest, Workshop Series, n° 10, Budapest, 2001, p. 251-263.

  • « Raconter et connaître », in I. Znepolski, Histoire, récit, mémoire, Sofia, Maison des Sciences de l’Homme et de la Société, 2001, p. 17-55 (en bulgare).

  • « Retour sur l’événement », Le goût de l’enquête – Pour Jean-Claude Passeron (sous la dir. de Jean-Louis Fabiani), L’Harmattan, 2001, p. 95-118.

  • « Historians and the Present Conjuncture », (avec F. Hartog), in G. Levi et J. Revel (eds.), Political Uses of the Past, Mediterranean Historical Review, vol. 16, n° 1, Juin 2001, Tel Aviv University, p. 1-12.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Une condition marrane ? », Annales HSS, 2, 2002, p. 335-345.

  • « Exercendo un ofício », História oral, 5, 2002, p. 185-199 (entretien avec Manoel Luiz Salgado Guimarães).

  • « Entrevista », Topoi, Rio de Janeiro, mars 2001, p. 197-215.

  • « Los desafíos actuales de las ciencias sociales », Sociedad, (UBA), 17/18, juin 2001, p. 121-129.

  • « Vorwort », Préface à Falk Bretschneider, Gefangene Gesellschaft. Eine Geschichte der Einsperrung in Sachsen im 18. und 19. Jahrhundert, Constance, UVK, 2008, p. XIII-XXI.

  • « Siegfried Kracauer e il mondo in basso », Storiografia, 12, 2008, p. 211-231.

  • (avec Dominique Julia), « Lire et écrire. Une enquête, un moment historiographique », Hommage à Jacques Ozouf, Cahiers du Centre de recherches historiques, 43, avril 2009, p. 34-56.

  • « Échelle et discontinuité », Divinatio, 29, 2009, Micro histoire-Macro-histoire : quelle histoire sociale ?, p. 35-45.

  • « De la psychologie historique à l’anthropologie historique », Eirene, Studia Graeca et Latina, Prague, XLV/2009/I-II, Theatralia Jean-Pierre Vernant, p. 133-139.

  • “Tra antropologia e psicologia. Omaggio a un grande intellettuale. La centralità della storia negli studi di Jean-Pierre Vernant sul mito e la società dell’antica Grecia », Prometeo, 28 (109), mars 2010, p. 12-17

  • « Siegfried Kracauer e il mondo in basso », Storiografia, 13, 2009, p. 205-225.

  • « Diskordanz der Zeiten. Die Franzosen und ihre Nationalgeschichte heute », Frankreich Jahrbuch 2010. Frankreichs Geschichte : Vom (politischen) Nutzen der Vergangenheit, Institut historique allemand, p. 41-53.

  • « La fabbrica del patrimonio nazionale in Francia », Prometeo, 29 (115), 2011, p. 6-13.

  • « Introduction : Space and scale in transnational history » (avec Bernhard Struck, Kate Ferris), The International History Review, 33 (4), 2011, p. 573-584.

  • « Histoire sociale et anthropologie : une confrontation empirique. Notes sur l’expérience française », L’Uomo. Società, tradizione, sviluppo, 2013 (1-2), p. 55-65.

cnrs
ehess

flux rss  Actualités

L'historien sur le métier : conversations avec Carlo Ginzburg

Colloque - Vendredi 9 septembre 2022 - 09:00Depuis une cinquantaine d'années (la première édition de I Benedanti remonte à 1966), l'œuvre de Carlo Ginzburg ne cesse de bouleverser le métier de l'historien en lui offrant un nouveau plan d'enquête (la micro-histoire), une série de nouveaux concepts (le paradigme indiciaire entre autres), de nouveaux objets et de nouvelles inquiétudes. Ses enquêtes ont contribué à redistribuer les lignes de partage entre histoire et sciences humaines (anthropol(...)

Lire la suite

"Croire en l'histoire ?"

Table ronde - Samedi 20 novembre 2021 - 10:00Du 18 au 21 novembre se déroule à Marseille la 28è édition des recontres d'Averroès, événement invitant un large public à penser la Méditerranée des deux rives. Avec un thème différent chaque année, quatre tables rondesjalonnent les quatre jours de la manifestation, dont le programme est enrichi de différents formats (tables rondes, concerts, spectacles, lectures) en résonance avec.  le thème.Dans le cadre de l'édition  2021 sur le thème "Croyance(...)

Lire la suite

Autour de l'ouvrage d'Antoine Lilti

Débat - Lundi 3 février 2020 - 14:00Les Lumières sont souvent invoquées dans l’espace public comme un combat contre l’obscurantisme, combat qu’il s’agirait seulement de réactualiser. Des lectures, totalisantes et souvent caricaturales, les associent au culte du Progrès, au libéralisme politique et à un universalisme désincarné.Or, comme le montre ici Antoine Lilti, les Lumières n’ont pas proposé une doctrine philosophique cohérente ou un projet politique commun. En confrontant des auteurs em(...)

Lire la suite

EHESS
CRH - GEHM
54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : 33 (0)1 49 54 25 74

Pôle Gestion :
gilles.aissi (a) ehess.fr

Pôle Comm :
nadja.vuckovic(a) ehess.fr
 

Dernière modification :
12/04/2024