Ressources |

L’orang-outang, l’esclave et l’humain : une querelle des corps en régime colonial

Silvia Sebastiani

L’orang-outang, l’esclave et l’humain : une querelle des corps en régime colonial

Cet article analyse l’impact que l’infléchissement des pratiques médicales, réélaborées dans d’autres cadres disciplinaires – les histoires philosophiques et naturelles, notamment – provoque dans les débats britanniques sur l’esclavage des années 1770. Il s’attache à suivre les usages des débats sur l’orang-outang, dont l’humanisation est accompagnée d’une représentation bestialisée de « l’homme sauvage ». Il montre comment, dans l’Angleterre et l’Écosse de cette époque, les défenseurs de l’esclavage s’appuient sur les théories qui conduisent au rapprochement entre l’orang-outang et les Noirs, pour justifier leurs positions politiques, et par là-même renforcent le camp de ceux qui, philosophes, médecins, ou hommes politiques, contribuent à fracturer l’unité de l’espèce humaine.

En savoir plus

cnrs
ehess

flux rss  Actualités

EHESS
CRH - GEHM
54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : 33 (0)1 49 54 25 74

vuckovic@ehess.fr
 

Dernière modification :
09/12/2019