Ressources |

Une vieille affaire ?

Les « Pâques de sang » d’Ariel Toaff

Sabina Loriga

Les débats historiographiques ne sont pas toujours cantonnés au monde des historiens. Peut-être même le sont-ils de moins en moins aujourd’hui. Depuis les années 1980, le problème a été posé de façon répétée et de diverses manières, à propos d’une série d’« affaires » plus ou moins publiques qui ont mobilisé l’opinion – les opinions, vaudrait-il mieux dire – sur des objets d’histoire (de la mémoire de l’esclavage à l’or des nazis, de la guerre d’Algérie aux purges anticommunistes). Tel est le cas de la controverse soulevée par le récent livre d’Ariel Toaff, Pasque di sangue publié en 2007 et qui a presque aussitôt suscité des débats nourris et tendus, en Italie d’abord, mais bientôt au-delà : en l’espace de deux mois seulement, plus de cent cinquante articles ont été publiés dans les plus importants journaux italiens, israéliens, américains et même français... A ce titre, cette affaire mérite de retenir l’attention des historiens, parce qu’elle interroge à la fois leur méthode, les conditions dans lesquelles ils l’exercent, mais aussi les usages publics du passé.

En savoir plus

cnrs
ehess

flux rss  Actualités

"Croire en l'histoire ?"

Table ronde - Samedi 20 novembre 2021 - 10:00Du 18 au 21 novembre se déroule à Marseille la 28è édition des recontres d'Averroès, événement invitant un large public à penser la Méditerranée des deux rives. Avec un thème différent chaque année, quatre tables rondesjalonnent les quatre jours de la manifestation, dont le programme est enrichi de différents formats (tables rondes, concerts, spectacles, lectures) en résonance avec.  le thème.Dans le cadre de l'édition  2021 sur le thème "Croyance(...)

Lire la suite

Autour de l'ouvrage d'Antoine Lilti

Débat - Lundi 3 février 2020 - 14:00Les Lumières sont souvent invoquées dans l’espace public comme un combat contre l’obscurantisme, combat qu’il s’agirait seulement de réactualiser. Des lectures, totalisantes et souvent caricaturales, les associent au culte du Progrès, au libéralisme politique et à un universalisme désincarné.Or, comme le montre ici Antoine Lilti, les Lumières n’ont pas proposé une doctrine philosophique cohérente ou un projet politique commun. En confrontant des auteurs em(...)

Lire la suite

Ce que les artistes font à l'histoire

Journée(s) d'étude - Lundi 20 janvier 2020 - 09:30Journée organisée par la revue Passés/Futurs et le Fonds RicoeurJournée organisée par Sabina Loriga (EHESS) et Olivier Abel (Fonds Ricoeur)Après Nietzsche, la conscience historique a été ressentie comme une « fièvre », une entrave à la compréhension profonde de l’expérience humaine, à son appropriation présente. Paul Valéry, Virginia Woolf, Italo Svevo, partageaient le sentiment exprimé par Stephen Dedalus dans l’Ulysse : l’histoire est un ca(...)

Lire la suite

EHESS
CRH - GEHM
54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : 33 (0)1 49 54 25 74

vuckovic@ehess.fr
 

Dernière modification :
02/06/2022