Membres | Membres statutaires

Silvia Sebastiani

photo sebastiani
Maître de conférences EHESS - Membre statutaire en activité
Equipe(s) : GEHM
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

Coordonnées professionnelles

EHESS-CRH
GEHM (Bureau A 04-04)
54, boulevard Raspail
75006 Paris

silvia.sebastiani[at]ehess.fr

01 49 54 25 47

Docteur en histoire (European University Institute, Firenze)

Responsabilités scientifiques et éditoriales

  • Responsable du Groupe d'études sur les historiographies modernes (GEHM) (2013->)
  • Membre du Conseil d'Administration (2016->)
  • Membre du Comité de rédaction de la revue Modern Intellectual History (2010-2014)
  • Membre du Conseil pédagogique de la formation « Histoire » et responsable de l’orientation des étudiants"
  • Membre du Conseil pédagogique de la mention Sociologie, Spécialité "Genre, Politique et Sexualités" (fin 2014)
  • Membre du Conseil de laboratoire du CRH (2012-2014)

Thèmes de recherche

  • Histoire et historiographie des Lumières
  • Mondes atlantiques  et écritures de l’histoire
  • Genre et races à l'époque moderne

Groupes de travail

  • Groupe d'Etudes sur les Historiographies Modernes (GEHM)

Enseignements 2016-2017  à l’EHESS

Sélection de publications

Ouvrage

Direction d'ouvrage

  • La forza delle incertezze. Dialoghi storiografici con Jacques Revel (La force des incertitudes. Dialogues historiographiques avec Jacques Revel), Antonella Romano et Silvia Sebastiani (ed.), Bologne, Il Mulino, 2016,  378 p.

  • L'expérience historiographique. Autour de Jacques Revel, sous la direction de Antoine Lilti, Sabina Loriga, Jean-Frédéric Schaub et Silvia Sebastiani, Paris, Editions de l'EHESS, Enquêtes, 12, 2016

  • Simianization. Apes, Gender, Class, and Race, sous la direction de Wulf D. Hund, Charles W. Mills et Silvia Sebastiani (Racism Analysis, Yearbook 6), Berlin, 2015.

  • Negotiating Knowledge in Early Modern Empires: A Decentered View, sous la direction de László Kontler, Antonella Romano, Silvia Sebastiani et Borbála Zsuzsanna Török, New York, Palgrave-MacMillan, 2014.

  • Donne in rivolta, tra arte e memoria, Bologna, Il Mulino, 2011.

Direction de numéro de revue

  • Raza: Perspectivas transatlánticas”, sous la direction de Max S. Hering Torres, Jean-Frédéric Schaub et Silvia Sebastiani, Anuario Colombiano de Historia Social y de la Cultura,vol. 43, n. 2.

  • “Forum: Closeness and distance in the late eighteenth and early nineteenth centuries”, John Brewer et Silvia Sebastiani (dir), Modern Intellectual History, Vol. 11, n°3, 2014, pp. 603-716.

  • "La querelle des corps. Acceptions et pratiques dans la formation des sociétés européennes", Giulia Calvi et Silvia Sebastiani (dir.), L'Atelier du CRH, 11-2013.

Chapitres dans ouvrages de recherche

  • “Tentare la storia. Spazi e scale di un’esperienza” (avec Antonella Romano), in La forza delle incertezze. Dialoghi storiografici con Jacques Revel, Antonella Romano et Silvia Sebastiani (ed.), Bologna, Il Mulino, pp. 9-33.

  • «  Frontières de l'humain. L'homme-singe dans le débat britannique sur l'esclavage (1770-1780) », in L'expérience historiographique. Autour de Jacques Revel, sous la direction de Antoine Lilti, Sabina Loriga, Jean-Frédéric Schaub et Silvia Sebastiani, Paris, Editions de l'EHESS, Enquêtes, 12, 2016, p. 201-220.

  •  « Que reste-t-il de 'l'histoire sociale' » (avec Antoine Lilti, Sabina Loriga), in L'expérience historiographique. Autour de Jacques Revel, sous la direction de Antoine Lilti, Sabina Loriga, Jean-Frédéric Schaub et Silvia Sebastiani, Paris, Editions de l'EHESS, Enquêtes, 12, 2016, p. 7-16.

  • "Challenging Boundaries. Apes and Savages in Enlightenment”, in Simianization. Apes, Gender, Class, and Race, sous la direction de Wulf D. Hund, Charles W. Mills, Silvia Sebastiani (Racism Analysis, Yearbook 6), Berlin, 2016, pp. 105-137.

  • « Savoirs de l’autre ? L’émergence des questions de race » (avec Jean-Frédéric Schaub), in Histoire des sciences modernes,sous la direction générale de Dominique Pestre, 3 vols., Paris, Seuil, 2015, vol. 1 : Sciences et savoirs à l’époque moderne (Renaissance – 1770), sous la direction de Stéphane Van Damme, pp. 282-304.

  • “Barbarism and Republicanism”, in Oxford History of Scottish Philosophy: The Scottish Enlightenment, éd. J.A. Harris et A. Garrett, Oxford, Oxford U.P., 2015, pp. 323-360.

  • “Anthropology beyond Empires: Samuel Stanhope Smith and the Reconfiguration of the Atlantic World”, in Negotiating Knowledge in Early Modern Empires: A Decentered View, éd. László Kontler, Antonella Romano, Silvia Sebastiani et Borbála Zsuzsanna Török, New York, Palgrave-MacMillan, 2014, pp. 207-233.

  • “Introduction” (avec László Kontler, Antonella Romano et Borbála Zsuzsanna Török), in Negotiating Knowledge in Early Modern Empires: A Decentered View, éd. László Kontler, Antonella Romano, Silvia Sebastiani et Borbála Zsuzsanna Török, New York, Palgrave-MacMillan, 2014, pp. 1-22.

  • « Nations, Nationalism and National Characters », in Aaron Garrett (dir.), The Routledge Companion to Eighteenth Century Philosophy, London, Routledge, 2014, pp. 593-617.

  • « National Characters and Race: A Scottish Enlightenment Debate », in Thomas AHNERT et Susan MANNING (dir.), Being Sociable: Character and Enlightenment in Eighteenth-Century Scotland, New York, Palgrave/Macmillan, 2011, p. 187-205.

  • « ‘Race’, Women and Progress in the Scottish Enlightenment », in S. Knott et B. Taylor (dir.), Women, Gender and the Enlightenment, London/New York, Palgrave Macmillan, 2005,  pp. 75-96.

  • « L’Esprit des lois nel discorso storico dell’Illuminismo scozzese », in D. Felice (dir.), Montesquieu e i suoi interpreti, 2 vols., Pisa, Edizioni ETS, vol. I, 2005,  pp. 211-245.

  • « Progrès et race dans l’Écosse de la seconde moitié du XVIIIe siècle: les polygénistes Lord Kames et John Pinkerton », in S. Moussa (dir.), L’idée de « race » dans les sciences humaines et la littérature (XVIIIe et XIXe siècles), Paris, L’Harmattan, 2003,  pp. 151-166.

  • « Race as a Construction of the ‘Other’: ‘Native Americans’ and ‘Negroes’ in the Eighteenth-Century Editions of the Encyclopædia Britannica », in Bo Stråth (dir.), Europe and the Other and Europe as the Other, Bruxelles, P.I.E.-Peter Lang, 2000, pp. 195-228.

  • « The Changing Features of the Americans in the Eighteenth-Century Britannica », in Luisa Passerini (dir.), Across the Atlantic. Cultural Exchanges between Europe and the United States, Bruxelles, P.I.E.-Peter Lang, 2000, pp. 39-57.

 Articles dans des revues à comité de lecture

  • “El encuentro con lo no-europeo en el proceso de definición de Europa” (with Jean-Frédéric Schaub), Claves. Revista de Historia, vol. 2, n. 3, Montevideo, Julio-Diciembre 2016, pp. 225-250.

  • Editorial “Raza: Perspectivas transatlánticas” (with Jean-Frédéric Schaub and Max S. Hering Torres), Anuario Colombiano de Historia Social y de la Cultura,vol. 43, n. 2, pp. 23-30.

  • “Between Genealogy and Physicality. A Historiographical Perspective on Race in the Ancien Régime” (avec Jean-Frédéric Schaub), Graduate Faculty Philosophy Journal, Volume 35, Numbers 1–2, 2014, pp. 23-51.

  • “Closeness and Distance in the Age of Enlightenment: Introduction” (avec John Brewer), Modern Intellectual History, Vol. 11, n. 3, 2014, pp. 603-609.

  • “What constituted historical evidence of the New World? Closeness and distance in Robertson and Clavijero”,Modern Intellectual History, Vol. 11, n. 3, 2014, pp. 675-693.

  • "L’orang-outang, l’esclave et l’humain : une querelle des corps en régime colonial", in
    "La querelle des corps. Acceptions et pratiques dans la formation des sociétés européennes", Giulia Calvi et Silvia Sebastiani (dir.), L'Atelier du CRH, 11-2013.

  • Avec Giulia Calvi, "Introduction", in "La querelle des corps. Acceptions et pratiques dans la formation des sociétés européennes", Giulia Calvi et Silvia Sebastiani (dir.), L'Atelier du CRH, 11-2013.

  • « William Robertson, entre l’Amérique et l’Inde. D’un nouveau monde sans histoire au berceau de la culture et du commerce », in Purusartha, numéro spécial L’Inde des Lumières. Discours, histoire, savoirs (XVIIe-XIXe siècle), Marie Fourcade & Ines G. Zupanov (ed.), vol. 31, 2013, pp. 41-71

  • “L’Amérique des Lumières et la hiérarchie des races. Disputes sur l’écriture de l’histoire dans l’Encyclopaedia Britannica (1768-1788)”, Annales HSS, a. 67, n°2, 2012, pp. 327-361.

  • “Beyond ancient virtues: civil society and passions in the Scottish Enlightenment”, History of Political Thought– Special Issue: Virtues and Passions in Modern Europe, Vol. XXXII. n. 5., 2011, pp. 821-840.

  • « Las escrituras de la historia del Nuevo Mundo: Clavijero y Robertson en el contexto de la Ilustración europea », Historia y Grafía, 37, 2011, p. 203-236.

  • « Conjectural History vs. the Bible: Eighteenth-Century Scottish Historians and the Idea of History in the Encyclopaedia Britannica », Storia della Storiografia, n. 39, 2001, pp. 39-50.

  • « Race and National Characters in Eighteenth-Century Scotland: The Polygenetic Discourses of Kames and Pinkerton », Studi Settecenteschi, vol. 21, 2001, pp. 265-281.

  • « Conjectural History vs. the Bible: Eighteenth-Century Scottish Historians and the Idea of History in the Encyclopaedia Britannica », Lumen, vol. XXI, 2001, pp. 213-231 (une version revue et enrichie de l'article paru sous le même titre dans Storia della Storiografia).

  • « Razze, donne e progresso nell’Illuminismo Scozzese », Passato e Presente, n. 50, 2000, pp. 45-70.

  • « Progress, National Characters, and Race in the Scottish Enlightenment », Eighteenth-Century Scotland, n°14, 2000, pp. 11-15.

  • « Storia Universale e Teoria Stadiale negli Sketches of the History of Man di Lord Kames », Studi Storici, a. 39, n. 1, 1998, pp. 113-136.

Articles de dictionnaires

  • « François Bernier » ; « Henry Home, Lord Kames » ; « John Pinkerton », in Pierre-André Taguieff (dir.), Dictionnaire historique et critique du racisme, Paris, PUF, 2013.

  • « Lumières/Superstition », in R. Azria et Danièle Hervieu-Léger (dir.), Dictionnaire des faits religieux, Paris, PUF, 2010, pp .670-677.

  • « Illuminismo », in M. Flores (dir.), Diritti umani: cultura dei diritti e dignità della persona nell'epoca della globalizzazione, Torino, UTET, 2007.

  • « Diritti dell’uomo e del cittadino », in M. Flores (dir.), Diritti umani : cultura dei diritti e dignità della persona nell'epoca della globalizzazione, Torino, UTET, 2007.

cnrs
ehess

flux rss  Actualités

Autour de Roger Chartier : « La main de l'auteur et l'esprit de l'imprimeur »

lundi 07 décembre 2015

Sous la présidence de Florent Brayard, Patrick Boucheron (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne), Daniel Fabre (EHESS-LAHIC) et Christian Jouhaud (EHESS-CRH) animeront le prochain Lundi du CRH autour des questions soulevées par ce livre en présence de l’auteur.

Lire la suite

Découverte des outils SIG

lundi 30 novembre 2015

Elle s’adresse à tous (enseignants, chercheurs, étudiants…), sensibilisés ou interpellés dans leurs travaux de recherches par des questions liées à l’espace, au temps autour de données thématiques quelque soient les champs d’application. Mesurer, comprendre, décider, communiquer sont les grands fondements sur lesquels reposent un SIG.

Lire la suite

Savoirs et sciences de la Renaissance à nos jours. Une lecture de longue durée : Conclusion générale de Dominiques Pestre

lundi 23 novembre 2015

Extrait : La première séance des rencontres du GEHM accueillera Dominique Pestre, directeur général des trois volumes de l’Histoire des sciences et des savoirs, Paris, Seuil, octobre 2015 (vol. 1, De la Renaissance aux (...)

Lire la suite

CRH - GEHM

190-198 avenue de France
75013 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
02/06/2017