Actualités | 2022

Spring Talks 2022

Jeudi 7 avril et Mercredi 20 avril 2022 - Séminaires

Spring Talks 2022

Sébastian Veg (EHESS), Intellectuels, publications et publics : retour sur l’histoire intellectuelle de la Chine au XXe siècle

  • Discutante : Anne Cheng (Collège de France)
  • Jeudi 7 avril de 15h à 17h

L'étude des savoirs, des idées et de leurs auteurs a sans aucun doute une longue tradition, tant en Chine que chez les sinologues et les historiens étrangers. Cependant, à la suite des « tournants » méthodologiques (tournant social, culturel, linguistique, global...) du dernier demi-siècle, l'histoire intellectuelle en tant que discipline a été soumise à de nouveaux questionnements. En dressant un bilan des critiques et des nouvelles approches qui ont émergé à leur suite, cette présentation tentera de revenir sur les conditions matérielles, sociales et culturelles de la production et de la circulation des savoirs dans la Chine du XXe siècle.

Pour s'inscrire : https://register.gotowebinar.com/register/5016720134454289167

 

Barbara Carnevali (EHESS) et Antoine Lilti (EHESS), L'esthétique de l'existence ou l'éthique comme auto-design

  • Discutante : Simona Forti (Scuola Normale Superiore, Pisa)
  • Mercredi 20 avril de 15h à 17h

Depuis le tournant expressif moderne (Charles Taylor), les besoins d’auto-expression dominent les formes de la subjectivité contemporaine : les individus cherchent une forme originale pour réaliser leur identité unique, pour exprimer leurs qualités singulières et pour créer la « loi individuelle » (Georg Simmel) consistant à adhérer à sa propre norme intérieure. Sur la base d’une alliance normative stricte entre éthique et esthétique, le sujet moderne exprime sa singularité dans la production d’œuvres d’art comme dans l’auto-stylisation, voire dans l’auto-design. Par son approche du problème, le séminaire de recherche l’« Individualisme esthétique » entend souligner non seulement le potentiel d’émancipation exprimé par cette figure de la subjectivité mais aussi ses limites et ses contradictions.
Cette présentation du séminaire se concentrera notamment sur l’insoupçonné fil rouge qui relie l’individualisme de Jean-Jacques Rousseau à l’esthétique de l’existence de Michel Foucault ainsi qu'à l’esthétisme néo-nietzschéen proposé par Peter Sloterdijk : celui de la figure du « critique cynique », Diogène moderne qui exprime sa rébellion contre les normes sociales à travers la construction d'un personnage public stylisé et grâce à un usage philosophique de la provocation, de la performance et du scandale.

Pour s'inscrire : https://register.gotowebinar.com/register/253257530928733966

cnrs
ehess

flux rss  Actualités

"Croire en l'histoire ?"

Table ronde - Samedi 20 novembre 2021 - 10:00Du 18 au 21 novembre se déroule à Marseille la 28è édition des recontres d'Averroès, événement invitant un large public à penser la Méditerranée des deux rives. Avec un thème différent chaque année, quatre tables rondesjalonnent les quatre jours de la manifestation, dont le programme est enrichi de différents formats (tables rondes, concerts, spectacles, lectures) en résonance avec.  le thème.Dans le cadre de l'édition  2021 sur le thème "Croyance(...)

Lire la suite

Autour de l'ouvrage d'Antoine Lilti

Débat - Lundi 3 février 2020 - 14:00Les Lumières sont souvent invoquées dans l’espace public comme un combat contre l’obscurantisme, combat qu’il s’agirait seulement de réactualiser. Des lectures, totalisantes et souvent caricaturales, les associent au culte du Progrès, au libéralisme politique et à un universalisme désincarné.Or, comme le montre ici Antoine Lilti, les Lumières n’ont pas proposé une doctrine philosophique cohérente ou un projet politique commun. En confrontant des auteurs em(...)

Lire la suite

Ce que les artistes font à l'histoire

Journée(s) d'étude - Lundi 20 janvier 2020 - 09:30Journée organisée par la revue Passés/Futurs et le Fonds RicoeurJournée organisée par Sabina Loriga (EHESS) et Olivier Abel (Fonds Ricoeur)Après Nietzsche, la conscience historique a été ressentie comme une « fièvre », une entrave à la compréhension profonde de l’expérience humaine, à son appropriation présente. Paul Valéry, Virginia Woolf, Italo Svevo, partageaient le sentiment exprimé par Stephen Dedalus dans l’Ulysse : l’histoire est un ca(...)

Lire la suite

EHESS
CRH - GEHM
54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : 33 (0)1 49 54 25 74

vuckovic@ehess.fr
 

Dernière modification :
02/06/2022